Bertrand Bitz - nouvel album White Spirit Polaroid

Bertrand Bitz

Nouvel album

White Spirit Polaroid

Disponible sur itunes - deezer - spotify

Concerts 2016

Formation complète
15 juillet > Festival Arcades à Sion - 20h30
30 juillet > Fête Nationale à Sierre - 21h00
17 septembre > Théâtre du Balcon du Ciel à Nax - 21h30
5 octobre > Foire du Valais à Martigny, Espace Live - 21h00
28 octobre > Point 11 à Sion - 21h00

Concerts 2017

Trio acoustique 
7 janvier > Mase m'enchante à Mase - 20h30

  

discographie

White Spirit Polaroid

Disponible sur itunes - deezer - spotify

Multifaces

Disponible sur itunes - deezer - spotify

photos / videos

7-10 avril 2016 - Théâtre Interface - Sion

Photos scène : Christian Hofmann et Fabien Valour
Photos portraits - Jean-Sébastien Monzani

bio

Il aime la pop mélodique et ça s’entend. Depuis la sortie de son premier album Multifaces en 2008, Bertrand Bitz a marqué le paysage musical suisse romand avec plusieurs titres diffusés sur les radios nationales.

En 2010, Bertrand entame une longue mue artistique. Une rencontre décisive en cours de route avec l’arrangeur Cédric Aegerter lui permettra de donner naissance à de nouvelles compositions pop-rock-électro beaucoup plus matures et qui marqueront un tournant radical par rapport au premier album, très orienté chanson française. WHITE SPIRIT POLAROID raconte l’histoire d’une douleur transcendée (Sortie 8 avril 2016 /Irascible).

Bertrand Bitz s’est produit dans de nombreuses salles de Suisse romande, notamment en 2009 dans le cadre de premières parties de la tournée suisse de Nilda Fernandez. Plus récemment, c’est au Festival Open Air de Gampel 2014 qu’il rejoint le rappeur bernois Greis sur scène pour interpréter Double Deuil. Un titre phare de l’album WHITE SPIRIT POLAROID sur lequel le rappeur y apporte un flux énergique. Le titre paraît également sur l’album francophone du rappeur Greis Anatomy (distribution iTunes).

WHITE SPIRIT POLAROID fait référence au temps qui s’écoule et qui dissout inéluctablement tout ce que nous avons pu être. Le temps qui passe est symbolisé par le white spirit, puissant diluant et dégraissant à base d’essence minérale utilisé par les peintres et les mécaniciens pour dégraisser des pièces métalliques. Le polaroid représente quant à lui les moments figés du passé. L’album est au final une somme de photos souvenirs sur lesquelles Bertrand a osé déverser ce white spirit afin de leur redonner une nouvelle blancheur et une meilleure accroche. Afin d’y inscrire les empreintes du présent.

Avec l’ambition de donner vie à une brit-pop francophone mêlant les sonorités de la pop anglo-saxonne à l’exigence de la langue française, l’artiste s’est entouré des meilleurs. La production a été assurée par Philippe Laffer, Thomas Rechberger et les musiciens du groupe bâlois Lovebugs qui ont joué sur l’album. La post-production a quant à elle été réalisée par le producteur Serge Morattel (Stevans, Demillac). Les textes sont signés par deux auteurs confirmés de la scène francophone suisse, Patrice Genet (7 titres) et Pascal Rinaldi (2 titres). Le pianiste Alain Roche, connu pour son concept de Piano Vertical, apporte sa griffe virtuose sur le titre le plus intimiste de l’album, Jusqu’à la pluie.

Au final, WHITE SPIRIT POLAROID tient toutes ses promesses au travers d’une production pop chaleureuse et qui laisse déjà entrevoir plusieurs singles aux mélodies imparables.

médias

Presse

Radio

Portrait au micro de Christine Gonzalez - Emission VERTIGO sur La Première du 19 juillet 2016

Bertrand présente au micro de Pauline Seiterle son nouvel album WHITE SPIRIT POLAROID sur Option Musique

4 avril 2016 5 avril 2016 6 avril 2016 7 avril 2016 8 avril 2016

contact

Contact par -